Déchets

AMELIORER LE TRI DES DECHETS

J’effectue au mieux le tri des déchets en vue de leur valorisation en m’organisant pour que ce soit simple et fonctionnel pour toute la famille !

– Je veille à faire le tri des déchets organiques dans les sacs compostables et de les déposer dans les conteneurs verts.

– Je dépose les médicaments périmés ou inutilisés chez mon pharmacien.

– J’évite de jeter dans les toilettes tampons et serviettes hygiéniques qui doivent être impérativement incinérés.

– J’adhère à la campagne « Le tri c’est chic » co-organisée par le canton avec www.mydropintheoceans.org

 

REMETTRE CERTAINS DECHETS

– Je remets les téléphones mobiles usagés à Eco-Citoyen (ou à la Mairie, l’université de Genève ou dans certains magasins) en vue de leur fournir une seconde vie (campagne Solidarcomm).

– Je remets le matériel électronique-électroménager-bureautique usagé. Repris gratuitement par les commerces grâce à la taxe anticipée de recyclage ou à déposer dans un ESREC.

– En raison de leur toxicité, je ramène les restes de peintures, solvants et autres produits dangereux. Les points de vente les reprennent gratuitement (aussi au site de Châtillon à Bernex).

 

REDUIRE LES DECHETS A LA SOURCE

– Je place un autocollant « pas de publicités » sur ma boite aux lettres. Un potentiel d’environ 27 kg d’imprimés publicitaires par an à supprimer.

– Je m’inscris sur la Liste Robinson pour réduire les risques de recevoir de la publicité adressée.

– J’évite de prendre des sacs plastiques jetables pour ramener mes courses en partant faire les courses avec sacs en toile, cabas, panier…

– J’achète des produits peu ou pas emballés et je trie les emballages (verre, PET, aluminium, fer blanc, papier et carton).

– J’évite la mode du jetable (lingettes imprégnées, rasoir, assiettes en carton…).

– Je choisis de préférence des produits rechargeables pour les articles de nettoyage et de soins du corps si nécessaire (savon liquide, gel douche).

– J’achète des produits « solides » plutôt que « liquides » pour le savon en particulier.

– J’achète des produits d’entretien concentrés et/ou de grande contenance afin de limiter le nombre et le volume des contenants qui seront à jeter.

– J’envisage de faire du lombricompostage (vermicompostage) sur mon balcon ou terrasse protégée, voire dans la cave.

 

PROLONGER LA VIE DES OBJETS

– Je cherche à (faire) réparer ce qui peut l’être en profitant par ex. des prestations de l’Atelier petites réparations de PLO ou en consultant le site www.ge-repare.ch

– Je privilégier les piles rechargeables aux non rechargeables.

– J’offre une seconde vie aux objets inutilisés. Offrir nos vêtements, meubles, objets divers à une organisation caritative ou un magasin de 2e main permet de lutter contre le gaspillage et est aussi un geste de solidarité à l’égard des plus démunis.

– Je participe à la campagne « Pumpipume » de prêts et d’échange d’objets entre voisins en mettant des autocollants « pumpipumpe » sur ma boite aux lettres.

 

Tous les éco-gestes et plus d’informations ici: Dechets